+33 3 52 62 04 00

MK Énergies en amont des Nouveaux Procédés…

MK EnergiesCommunication Energie NetworksMK Énergies en amont des Nouveaux Procédés…

Mar

30

MK Énergies en amont des Nouveaux Procédés…

L’ année 2017 offre de multiples manifestations et évènements portés sur les innovations technologiques et les diversifications des nouveaux procédés industriels. A cet effet, MK Énergies s’est inscrit à trois rassemblements majeurs tels que la 2nd édition du CIS Morocco, le 24ème Symposium AVH ou bien encore le 5ème salon ESST.

Forte du succès de la première édition de la Conférence Internationale du Sucre de 2015, l’Association Professionnelle Sucrière (APS) co-organisa avec l’Organisation Internationale du Sucre (OIS) la deuxième édition de la CIS Morocco les 22 et 23 février derniers à Marrakech avec pour thème : « Une filière sucrière africaine intégrée et compétitive : Rêve ou réalité? ». Cette conférence fut l’occasion pour MK Énergies de rencontrer les acteurs sucriers africains et mondiaux, mais aussi les professionnels du sucre en vue de partager les expériences et informations relatives aux perspectives économiques et technologiques propres à ce secteur de marché.

Le secteur sucrier, aujourd’hui soumis aux contraintes économiques et du développement durable, se doit d’innover, d’être compétitif et démontrer sa participation dans l’effort environnemental. L’association Andrew Van Hook (AVH) propose aux professionnels de sucreries ainsi qu’aux constructeurs, fournisseurs et chercheurs un forum annuel d’échanges et d’informations sur des questions techniques. Ce jeudi 30 mars, plus de 100 participants, dont MK Énergies, prirent part à cette conférence dont la thématique s’articulait autour des procédés biotechnologiques visant à remplacer les dérivés pétrochimiques par des molécules issues de sucre et de biomasse.

Le marathon de MK Énergies continue les 22, 23 & 24 mai prochains avec le 5ème rendez-vous de l’European Society for Sugar Technology (ESST). Ce dernier se tiendra à Dresde en Allemagne et vise à promouvoir les travaux scientifiques dans l’industrie sucrière, les industries connexes et faciliter ainsi l’échange des résultats scientifiques.

Revue de presse MKE N°17
Tous droits de reproduction réservés